Histoire d’une Traversée, épisode 13

23 novembre : J+21

Même scénario que les jours précédents, petit déj, toilette et on file faire réparer le pot d’échappement de Manu « juste une petite saladure » comme il dit avec son accent italien ! La soudure en question s’est avérée être un colmatage au savon mou effectué par des mécanos d’un autre monde 😉 Du jamais vu…

Un tour au marché local pour quelques provisions et en route pour Tahoua distant de 400 kms environ..

Km 285, il est midi et nous arrivons à Abalak. On en profite pour déjeuner dans un petit resto et boire une bonne bière en mangeant, suivi d’un thé à la menthe. Quelques achats de gnamas-gnamas (souvenirs) et distribution de médicaments aux autochtones.

15h40, on repart, encore 150 km.

Niger 1 001

18h, arrivée à Tahoua. Le camping n’est pas terrible alors on décide de dormir à l’hôtel ce soir. On rencontre un petit gars, Mamadou, qui nous emmène manger chez les femmes pour pas cher du tout. Puis direction notre chambre pour une bonne nuit de sommeil dans un vrai lit. Enfin ça, c’est ce qu’on imaginait. En réalité la chambre est remplie de moustiques et le matelas est infesté d’acariens. On les sens courir sur nous sans les voir bien sûr ! Après une bonne douche pour nous débarrasser de ces satanés bestioles,  on fini par monter la tente dans la chambre, seul moyen efficace pour enfin pouvoir dormir ! Fin de nuit à peu près tranquille.

Km parcourus : 441

24 novembre : J+22

Debout à 8h30, douche et déjeuner complet au restaurant de l’hôtel.

Puis on va faire de l’essence et acheter quelques fruits. Puis troc de tee-shirt contre des cigarettes.

11h30 on part vers Birnin-koni où Didier et Éric doivent laisser leurs voitures après accord avec les acheteurs. Manu va essayer de vendre la sienne là-bas aussi.

Mamadou vient avec nous car il doit servir d’intermédiaire et ainsi toucher sa commission sur la vente.

14h55, km 142, arrivée à Birnin-koni après nous être arrêté un peu avant histoire de déjeuner quand même !

Maintenant ça va palabrer sec et on va discuter affaire.

17h30, tout a été très vite. Manu a vendu sa voiture 8 000 000 CFA (12 000 €), Didier et Éric ont laissé les leurs et après avoir chargé tous leurs bagages dans la nôtre, ont décidé de finir le voyage avec nous jusqu’à Lomé.

Du coup, changement de programme, on ne passera pas par le Burkina-Faso car chargé comme on l’est à présent ce serait un risque pour la voiture car la route est encore longue jusqu’au Togo (au moins autant que ma phrase) !

On décide qu’un passage par le Bénin serait plus rapide. En route donc, Dom, JP et moi devant, et Manu, Éric et Didier derrière et une montagne de bagage sur la galerie. Ça y est notre 504 ressemble à un taxi-brousse. Autant dire qu’on s’éclate bien !

Niger

On part sur Dogondoutchi où on arrive à 20h. On trouve une auberge où on s’arrête pour manger.

Commande passée à 20h30 de poulet/frites… on sera servi à 22h ! Ils ont attrapé, tué, plumé, vidé et cuit le poulet devant nous. Si ça c’est pas du produit frais ! Et idem pour les frittes bien sûr, sauf qu’elles ont été bien plus faciles à attraper que les poulets 😉

Au lit à 23h après ce repas tant attendu. Nous dormons tous dehors car il n’y a pas de chambres disponibles.

Kms parcourus : 279

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s