Balades pékinoises

Dès que notre très limitée connexion internet le permettra, nous ajouterons des photos…

 

Lors de notre journée à la Grande Muraille, nous avons rencontré un couple de jeunes français, Stéphanie et Arnaud, qui nous a parlé d’une rue très animée, proche de leur hôtel. Shanshan nous en ayant parlé également, il n’y a pas, il faut y aller !

Pour que vous puissiez comprendre le choc que nous avons eu en arrivant à Wangfujing Dajie, la rue en question donc, il faut savoir que nous sommes baignés depuis notre arrivée à Pékin dans le rythme presque nonchalant de la vie dans le Hutong Nanluogu Xiang où se trouve notre auberge. Nous nous déplaçons à pieds, beaucoup, et marchons environ 4 heures par jour. Nous nous sentons un peu comme chez nous dans ce lieu où nous avons pris nos marques. Et là, le grand choc, la claque, la démesure ! Pour vous donner un ordre d’idée, c’est comme passer une journée à St Flour dans le Cantal et arriver à 17h à Paris au moment de la sortie de bureau… mais en pire !

Des magasins gigantesques, un mall de 6 étages où les marques plus ou moins prestigieuses sont représentées, de grosses voitures, des mascottes « humaines » devant les magasins pour attirer petits et grands, des écrans géants qui clignotent de partout…

Attention ! Une petite fille française se cache dans cette photo ;)

Puis soudain, au coin de la rue, dans un passage de petites échoppes vendent des brochettes de scorpions, d’hippocampes vivants (non encore morts serait plus exact étant donné qu’ils ont une brochette plantée dans le corps), des étoiles de mer grillées, du calamar, des aliments dont nous ne connaissons pas le nom également…

horizon-mix6té-pekin-marche-scorpion

On serait bien entré plus avant mais la foule était telle que Jade, de sa hauteur, aurait sans doute suffoqué. Demi-tour donc non sans avoir acheté un porte clef made in China pour la collection que Jade a entamée à Paris et qui allie l’avantage du pas cher au pas encombrant pour des voyageurs en sac à dos.

Et cette description ne serait pas exacte bien sûr si je ne vous parlais pas des chinois rivés à leur téléphone portable TOUT LE TEMPS. Le magasin Apple qui a lui aussi pignon sur rue vaut le détour à lui tout seul. Pas un appareil n’est laissé là, seul sur son présentoir. Tous sont investis par les mains de ces téléphonomaniacs et de leur enfant, pour une durée plus ou moins longue d’ailleurs, et le service de surveillance est impressionnant ! Bref, la claque de ce séjour à Pékin mais pas notre journée favorite même si, indéniablement, c’est à voir et à vivre.

Retour en des lieux plus calme de cette grande ville : les parcs. Nous avons eu la chance de passer un moment au Parc Jingshan puis au Parc Beihai et avons fait le tour de son immense lac pour finir par l’Ile de Jade. Difficile là aussi de décrire tout ce que l’on a vu, des tranches de vie partout où se pose notre regard : des personnes âgées font du sport, des jeux, d’autres dansent, jouent de la musique et même chantent, tous en chœur une chanson qui semble très populaire, en regardant les paroles (dessins donc pour nous) sur un grand livret. Certains sont déguisés, d’autres travestis. Jade est interpelée à plusieurs reprises pour jouer, écrire sur le sol ou tout simplement être photographiée avec des groupes de personnes. Ils sont incroyables avec elle. Je vous ai dit que lors de notre journée avec Shanshan, une dame s’est levée pour lui laisser la place dans le métro ? Incredible ! Et que dire du décor, des arbres en quantité (certains même sous perfusion) des fleurs de lotus à faire pâlir une pub Obao et des édifices à l’architecture magnifique. Sans oublier quelques Bouddhas bien gardés et vénérés par les fidèles. Bref, nous avons passé un moment très zen dans ces parcs et il nous fallait bien ça après la rue Wangfujing et avant la Cité Interdite demain !

Publicités

4 réflexions sur “Balades pékinoises

  1. Magnifique, on a l’impression d’être un peu dans vos bagages ..avec Jean Claude!!!
    Bisous à vous 4!

    • Super ! On arrive à avoir de la connexion de temps en temps mais c’est laborieux. Jean-Claude est décédé d’un bras et nous n’avons pas prévu de colle forte donc il continuera son voyage manchot 😦 Mais promis on ramènera son bras. On vous fait de gros bisous de Xi’an où nous sommes arrivés hier soir après TGV 3 h, métro 30min et marche 20 min tout ça tout seul comme des grands 😉

  2. Je suis impressionnée par ton activité d’écriture. C’est la première fois que je viens sur ce blog ( je consultais celui à destination des enfants) : tu dois passer beaucoup de temps sur l’ordi, entre tes deux blogs, ton compte facebook, tes mails, et tes cours de CE2…
    Bien triste pour Jean Claude : ce sont les aléas du voyage ! Il vaut mieux que cela lui arrive à lui qu’à vous !
    Merci pour tous ces récits : on vit vos voyages presqu’ en temps réel ainsi que vos impressions, c’est génial.
    Bises

    • Et oui, je suis bien occupée mais tu sais les journées font aussi 24h ici et je n’ai pas à gérer la logistique familiale hormis le linge donc ça me laisse du temps surtout les jours de pluie comme aujourd’hui. En revanche l’accès à ce blog est beaucoup plus difficile pour nous ici, j’espère que cela s’arrangera au Cambodge ! Demain nous allons visiter l’armée de terre de Xi’an. Bises à vous 4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s