Malaisie, un petit tour et puis s’en va

Kuala Lumpur

Notre vol Air Asia QZ 550 se déroule sans encombre et nous atterrissons à l’aéroport international de Kuala Lumpur (KLIA2)  à 9h pile ce jeudi matin. Nous clôturons ainsi notre partenariat avec cette compagnie sur laquelle nous avons volé quatre fois. Aucun service à bord mais prix très compétitifs. Nous parcourons les 57 km qui nous séparent de la City en taxi et prenons possession de notre chambre format timbre poste à 11h00. Le 88 Inn Hotel loue des chambres à l’heure pour qui le désire, en fonction de la forme du monsieur sans doute… Nous avons fait le choix d’y séjourner une semaine ! Ne voyez dans mes paroles aucune allusion, si ce n’est qu’à notre arrivée nous doutions un peu de la pertinence de notre choix (ceci n’excluant pas cela bien sûr ;).

Kuala Lumpur est une mégalopole où les gratte-ciel rivalisent de hauteur mais, elle a ceci d’agréable que la nature y est très présente. De plus, elle offre de nombreuses possibilités de sorties pour petits et grands. Nous décidons d’axer nos choix de balades en fonction de Jade. Jusqu’à maintenant, elle n’a pas eu trop l’occasion de profiter d’attractions réservées aux enfants de son âge. Ici, ce sera donc Aquarium, Parc aux oiseaux, Zoo de Negara…

Et bien sûr de nombreuses visites, en journée et soirée, aux Petronas Towers et au parc adjacent où jeux d’eau et balançoires finiront de la ravir.

Nous visitons également China Town et sa célèbre Petaling Street et nous perdons dans Little India. Kuala Lumpur est une ville multiculturelle où se croisent Malaises voilées, Indiennes en saris colorés et Chinoises en mini short. Cette diversité de communautés donne une belle leçon de vie.

Après un passage en France (Ambassade) pour récupérer l’adresse de l’Alliance française, nous parcourons à pied de nombreux kilomètres pour la rejoindre. Sur le plan, cela paraissait tout près pourtant ! Malheureusement nous trouvons porte close ! Décidément, je pense que nous ne trouverons pas de livres pour Jade avant Melbourne. Nous sommes à 6 km de notre hôtel, il est 11h50 et le thermomètre affiche 35°C, c’est décidé nous prenons un taxi pour rentrer. A 7 MYR (1,75 €) nous aurions eu tort de nous priver.

horizon-mix6t-alliance-francaise-closed

Notre séjour à Kuala Lumpur s’achève bientôt et nous profitons de la multitude de malls pour faire quelques achats logistiques à prix imbattables tout en admirant les préparatifs du nouvel an chinois, avant de nous rendre, demain, aux Grottes de Batu pour assister au grand festival annuel : Thaipusam.

 

Batu Cave : festival Thaipusam

 

Nous décidons donc de consacrer notre dernière journée au festival Thaipusam qui se déroule aux Grottes de Batu, lieu emblématique de la culture hindoue en Malaisie. Une gigantesque statue de Murugan (fils de Shiva) accueille les visiteurs et les multiples fidèles au bas d’un grand escalier de 272 marches. A notre arrivée à 7 heures ce matin il y a déjà une foule très dense et la musique, en toile de fond tout d’abord, devient assourdissante à l’approche du cortège sans fin des dévots. Ceux-ci ont déjà parcouru 15 kms lorsqu’ils arrivent au pied des marches…

horizon-mix6t-batu-caves-festival

Certains transportent sur la tête de petites jarres contenant du lait, d’autres, sur les épaules, des Kavadis décorés de fleurs et de plumes de paon. Certaines personnes se sont totalement rasées la tête et arbore un crane jaune enduit de poudre de santal, d’autres sont en transe. D’autres encore ont dans le dos et sur le torse des crochets perçant la peau, au bout desquels sont accrochés des charges plus ou moins lourdes. Tout cela est très impressionnant ! La foule s’intensifie et nous décidons de ne pas trop nous attarder ; notre fille n’a que 8 ans, ne l’oublions pas ! Cette fête voit défiler ici plus d’un million de fidèles chaque année et nous mesurons à la ferveur qui s’en dégage, l’ampleur de la dévotion de toute une communauté. Offrandes et sacrifices sont à l’ordre du jour : IMPRESSIONNANT ! (âmes sensibles s’abstenir).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous parvenons à reprendre le train assez rapidement malgré la foule même si nous voyageons debout. Nous faisons la connaissance de Rema et de son époux qui reviennent eux aussi du festival. Ils nous apprennent que les participants sont essentiellement des Tamouls (comme eux), nous posent des questions sur notre grand voyage, le nombre de nos enfants (eux sont jeunes ils n’en ont pas encore), nous montre le salut de bienvenue (Wanacom) et proposent de nous faire visiter la ville. Dommage, nous partons demain pour Melaka ! Nous garderons contact grâce aux réseaux sociaux, heureusement !

horizon-mix6t-batu-caves-festival-rema

Notre choix d’hôtel* s’est avéré parfait finalement car nous n’avons croisé qu’à une reprise une « demoiselle» en fin d’après-midi. Les nuits y sont en fait très calmes et le chant des oiseaux le matin est très agréable. Le patron est adorable et de très bon service. Un excellent restaurant indien se trouve au coin de la rue où l’on peut se régaler pour 24 MYR à trois (moins de 6 €), boisson comprises ! Bref, good deal ! A titre de comparaison, une petite soirée « craquage terroir » au Café de Paris nous a coûté 117 MYR (28€) pour une assiette de charcuterie & fromage à partager et une crêpe au vrai Nutella, accompagnés de Coca. Une petite folie mais qu’est-ce que c’était bon !

horizon-mix6t-kl-cafe-de-paris

 

Demain nous prenons un bus en direction de Melaka (ou Malacca) et de son riche passé colonial où se sont succédés Portugais, Hollandais, Anglais, Malais, Indiens et Chinois, rien que ça !

 

*Une petite parenthèse pour nos lecteurs futurs voyageurs, nous ferons un point « hébergements » après notre retour, promis, on vous dira tout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s