Melbourne

Notre vol Qantas est finalement opéré par la compagnie Emirates, au grand bonheur de nous tous qui retrouvons le confort des écrans individuels qui nous permettent de visionner de bons films en langue française. Partis avec trente minutes de retard, il est 2h30 du matin lorsque nous atterrissons à Melbourne. Les formalités d’entrée sont très vite expédiées, et, après 30 minutes de taxi dans des rues désertes, nous prenons possessions de notre chambre en plein cœur de la City. L’excitation aidant (ou pas, justement !) le sommeil ne viendra que tard et nous profiterons de la chambre jusqu’à midi.
Après de rapides achats au magasin Coles du coin, (1 baguette, fromage, jambon, 1 bouteille d’eau : 10 AUD, aïe !), nous nous installons sur la pelouse qui jouxte la Cathédrale St Paul, pour déguster un vrai sandwich. Les mouettes nous tiennent compagnie et guettent la moindre miette qui échoue sur la pelouse. Nous partons ensuite à l’assaut de la ville. Melbourne est une ville bien sympathique où il est agréable de se promener, sans aucun danger, grâce à ses larges trottoirs et à ses passages piétons sonores. Les bâtiments anciens côtoient les immeubles modernes en toute harmonie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous sommes vite rattrapés par la fatigue et rentrons nous reposer avant de ressortir pour nous fondre dans la foule du Queen Victoria Market. Passés un peu plus tôt au Tourist Information Center, nous avons été gracieusement « inondés » de brochures et informations en tout genre par une délicieuse mamie prénommée « Ann » qui a pris très à cœur notre courte visite dans sa ville.

horizon-mix6t-tourist-information

C’est donc sur ses conseils avisés que nous nous retrouvons à ce qu’elle nous a présenté comme étant un « Night Market ». Chance pour nous, il a lieu chaque mercredi de l’été, jusqu’en avril donc de ce côté du monde. Fraîchement « tombés » d’Asie, les mots « night market » évoquent pour nous « nourriture à bas coût » mais force est de constater que nous sommes bien arrivés sur un autre continent. Le Queen Victoria Night Market est en fait un lieu de rencontre où se mêlent groupes de musique, artistes de rue, échoppes et surtout stands de nourriture très variées mais aussi très chères ! Tout le monde mange debout ou bien assis par terre, et l’alcool est autorisé mais uniquement dans l’enceinte du marché.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir profité de l’ambiance, nous dînons finalement d’un petit sandwich au Subway du coin pour 15 AUD tout de même. On nous avait prévenus, l’Australie, c’est cher ! Nous confirmons.

Après une bonne nuit de sommeil, nous partons pour une journée de marche. L’idée est de rejoindre St Kilda au bord de la mer, à 6 kms de là, mais de passer tout d’abord au Royal Botanic Garden. Oublions tout de suite les transports en commun qui ne sont absolument pas rentables sur une visite de deux jours. Ce sera donc nos jambes qui seront mises à l’épreuve aujourd’hui encore, l’occasion de découvrir à notre rythme d’autres quartiers de cette grande ville.
Après avoir fait le tour du jardin botanique, nous tombons par hasard sur un tournage de film (aucune idée du titre ?) et en profitons pour faire une pause. Puis ce sera déjeuner au bord de la mer avant de prendre le chemin du retour en nous perdant un peu (sinon ce n’est pas drôle) au beau milieu des préparatifs du grand prix d’Australie. Un acte manqué diront certains lorsque l’on connaît la passion de Thierry pour ce sport.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il est 16 heures déjà lorsque nous revenons sur le centre et finissons la journée par un tour dans une rue dont les murs sont entièrement tagués. C’est à voir ! Verdict : 15 kms, nous sommes claqués.

Après une courte pause dans la chambre, nous finissons la journée, autour de sandwichs et yaourts, avec nos amis Fabienne et Mathias et leurs deux enfants, que nous rencontrons pour la troisième fois sur ce tour du monde. Ils partent eux aussi demain pour la GOR (Great Ocean Road), la route mythique de cette partie de l’Australie.

Aujourd’hui est un grand jour car nous allons goûter à une toute nouvelle autonomie : nous déplacer grâce à notre voiture de location. Vous n’avez pas idée combien c’est BON, après cinq mois de transports hétéroclites, de se retrouver dans « sa » voiture et d’aller où bon nous semble au gré de nos envies ! C’est donc très heureuse que toute la petite famille s’installe dans la Toyota Corolla automatique, toute blanche, direction Torquay, à une heure de route de là. Notre première journée au volant se fait en pointillé et nous jouons à cache-cache avec les nuages. Après avoir mis plusieurs fois les essuie-glaces en route à la place du clignotant, nous avons l’avantage de savoir où ils se trouvent lorsque la pluie apparaît !
Notre escale à Torquay a un goût tout particulier car en plus de dormir dans des chambres séparées, dans « notre » bungalow, nous cuisinons notre premier repas chaud pâtes/jambon/beurre et faisons notre vaisselle… Comme quoi, parfois les choses les plus simples peuvent vous rendre très heureux ! Et que dire de la soirée devant la télévision…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités