HAWAII aïe aïe aïe

Waikiki

Nous quittons Sydney avec 1h30 de retard, le vol se déroule très bien même si nous dormons peu, et bien sûr, nous arrivons à Honolulu avec 1h30 de retard. Retard ou pas, nous avions 10 heures d’avance sur la France à Sydney,  nous nous retrouvons avec 11 heures de retard maintenant ! Il est 9h10 à notre arrivée sur l’île d’Oahu, où se trouve la capitale de l’archipel d’Hawaii, la température extérieure est de 26°C… Nous allons essayer de profiter de cette superbe occasion de vivre une deuxième fois cette journée du 27 février 2015.

Après un trajet en taxi effectué avec un homme qui a largement atteint les 70 ans, nous posons rapidement nos bagages à l’hôtel Monarch, en consigne, car ici le check in ne se fait qu’à partir de 15 heures, et partons profiter de la ville. La plage, dominée au loin par Diamond Head où baigneurs et promeneurs se partagent le terrain, puis la grande rue commerçante parallèle avec ses boutiques haut de gammes, ses hôtels et ses voitures de luxe, ses mariés (encore !), et nous arrivons ainsi jusqu’à la statue du grand Duke, référence du surf à Hawaii.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après un encas rapide au Subway, avec un serveur qui fait le show, nous prenons le chemin du retour. Avec toute cette effervescence conjuguée au manque de sommeil, c’est éreintés que nous rejoignons l’hôtel à 14 heures. Nous nous affalons sur les fauteuils de l’accueil et attendons patiemment. A 14h45 nous pouvons finalement nous écrouler sur les lits de notre chambre située au 20ème étage ! Nous referons surface à 18h30 pour aller faire quelques achats pour nos petits déjeuners à venir et dîner d’une salade et de tacos avant de revenir flirter avec nos lits. A 22h55, extinction des feux… Nous venons de vivre la journée la plus longue de notre vie et, de l’archipel d’Hawaii à l’Australie, à première vue, à part un océan,  il n’y a pas grand chose en commun  !

Honolulu

Lorsque l’on pense à Hawaii résonne dans nos têteS les musiques de séries telles que Magnum et sa chemise à fleurs ou Hawaii 5-0, mais aussi plages de rêve et filles affriolantes ! Et bien nous n’avons pas réellement vu cet aspect là today car nous nous sommes éloignés du quartier très touristique de Waikiki pour une promenade intentionnelle vers downtown. Ce qui nous conduit au monument emblématique d’une série citée précédemment, la statue du King Kamehameha (les fans reconnaîtront) et même si nous apercevons quelques belles voitures c’est vrai, nous croisons aussi des SDF dormant sous des bâches en plastiques ou sous des tentes pour les plus « chanceux ». Ce à quoi nous ne nous attendions pas ! Le mythe est un peu écorné. Heureusement, une réunion de princes et princesses en pleine séances photos viendra rendre plus légère la suite de la promenade…

 

Sur le chemin, certains murs arborent de jolies peintures et trompe-l’œil, des arbres parfois très impressionnants sont plantés là au beau milieu des immeubles. De nombreuses boîtes de toutes les couleurs proposent gratuitement des prospectus et même de vrais magazines pour vous aider à découvrir Honolulu, et surtout à consommer Honolulu. Ils sont ciblés Waikiki et attractions payantes bien sûr !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Nous rejoignons ensuite le port où l’eau est si belle qu’on penserait presque à une publicité pour un certain cube bleu (non, pas l’Apéricube, l’autre). Un peu en retrait, un paquebot de croisière attend sagement le départ… Nous continuons par le bord des plages où des familles entières sont installées, en front de mer, sur des bancs ou à même la pelouse, pour partager crevettes grillées à l’ail et ananas, entre autres plats typiques de l’archipel. Jade s’approche d’une famille dont les enfants s’amusent à faire jaillir de grandes envolées de bulles et se voit rapidement offrir un filet pour participer, ravie !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous finissons notre après-midi par les traditionnelles courses pour le repas du soir, mais dans un supermarché de produits coréens cette fois ce qui nous complique un peu la tâche. Nous trouverons tout de même de quoi dîner et même du miel au gingembre qui nous rappellera les délicieux thés de l’Asie.

Demain nous prévoyons de nous lever tôt pour une matinée découverte/émotion avec la visite du site de Pearl Harbour, tout proche et accessible en bus local pour 2,50 $ par personne. Quelle chance !

Pearl Harbor

Ne pas aller visiter ce site historique alors que nous en étions si proches aurait été inconcevable aux yeux de nos deux grands. En effet, Mathieu et Rémi (mais surtout Mathieu) nous en auraient voulu c’est certain, eux qui ont usé le DVD du film à force de le regarder !

Le site, comme tout lieu de ce type est très surveillé et il ne nous est même pas permis de porter un petit (même tout petit) sac. C’est vous dire le niveau de sécurité. Heureusement, les appareils photos de taille « normale » sont autorisés et nous pourrons rapporter les preuves photographiques de nos découvertes. Même si nous ne sommes pas américains et n’avons pas été directement touchés par cette tragédie, le mémorial ainsi que les films, objets et images d’archives invitent au respect et nous découvrons à l’occasion de cette visite, combien le mot patriotisme revêt ici un sens très fort. Le recueillement est là et certaines personnes sont même en larmes ! Voici donc en images un aperçu des 5 heures passées à Pearl Harbor avec le mémorial érigé au dessus de l’épave de l’USS Arizona (sombré en mer le jour de la tragédie) et la visite de l’USS Missouri, navire de guerre…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Journée découverte

Pour notre dernière journée à Oahu, nous louons une petite voiture pour nous échapper un peu de la capitale. Nous longeons les côtes de l’île dans l’espoir d’apercevoir les baleines. C’est en effet la saison de leur migration de ce côté du Pacifique. Nous nous arrêtons à plusieurs reprises pour découvrir des superbes vues, mais pas de baleines, tant pis !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous quittons ensuite la côte pour aller passer un grand moment de sérénité dans le temple Byodo In, une réplique à plus petite échelle d’un temple bouddhiste japonais situé à Uji, au Japon. L’endroit est vraiment paisible et reposant, nous apprécions ! Le parc est largement colonisé par les oiseaux et Jade s’en donne à cœur joie après qu’un gentil papa lui ait offert un sac de graines pour les nourrir.

Attention ! Avec la prochaine découverte, nous allons entrer dans le quart d’heure «Movie». En effet, nous finissons notre après-midi avec la visite de différents lieux de tournage de films et séries américaines. Arrivés au Kualoa Ranch, nous prenons place dans un vieux School bus repeint en vert, amputé de toutes ses fenêtres, et à nous l’aventure ! Après une petite demi-heure de parcours ponctué d’arrêts et beaucoup d’explications de notre conductrice, dans un anglais difficilement compréhensible pour nous il faut l’avouer (Hiii guyZZZZZ), nous découvrons de grands espaces… Jurassic Park, Godzilla, la série Lost (pour les plus connues de l’autre côté de l’Atlantique), mais aussi Georges de la Jungle ou Hurley… Le temps n’est pas fantastique, la pluie se met même à tomber, mais nous apprécions l’ambiance particulière, et l’arrêt photo à sensation près de LA souche d’arbre remporte un franc succès. Malgré tout, la durée annoncée de la visite, 90 minutes, promettait plus de découvertes. Nous restons sur notre faim, surtout après avoir déboursé 99 $ pour nous trois !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Allez, il est 17 heures, temps pour nous de prendre la route en sens inverse pour aller rendre notre voiture et faire quelques achats pour notre dernier dîner au 20ème étage. Demain, nous quittons l’île pour le continent…

horizon-mix6t-hawaian-monarch-hotel-by-night-vue

 

S’il fallait faire une conclusion sur notre séjour à Hawaii, nous dirions qu’Honolulu ne nous a pas réellement charmé, On y trouve tout et son contraire : de l’argent à profusion d’un côté, et la pauvreté, la drogue qui s’affiche en pleine rue… de l’autre. Nous n’avions pas prévu de bouger initialement car c’était notre destination « vacances » (je sais, ça fait rire mais vacances ici = REPOS) mais nous avons été bien inspirés de louer une voiture pour nous échapper le temps d’une journée, et voir un peu du charme de cette île, car elle en a c’est certain. C’est également une étape de notre voyage qui restera marquée par la rencontre d’une famille de voyageurs bien sympathiques, avec qui nous avons passé une excellente soirée et beaucoup bu ri : Prisca, Yannick et Maëwenn (les PYM). C’est aussi ça le voyage !

Que les nostalgiques soient rassurés : les chemises hawaïennes, la « baraque » à shrimp, les cocotiers et eaux turquoise sont bien présents ! La preuve en images…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s